L'actualité des professionnels en crèche

Interculturalité : essentielle en petite enfance

13 Mar 2023

Image de l'article Interculturalité : essentielle en petite enfance

Article rédigé par Rowanne et Solène, éducatrices de jeunes enfants et bloggeuses que vous pouvez retrouver sur leur page Instagram : @educoeur et également sur leur site web : https://bio.site/YX45ve

Travailler en structure petite enfance implique d’accueillir les enfants et leurs familles dans leurs diversités. Venant d’horizons variés, chacun porte un bagage avec l’histoire des générations passées marquant leurs identités, ce qui fait des EAJE un lieu de mixité sociale et culturel dans lequel l’interculturalité est valorisée.

L’interculturalité correspond à l’ensemble des relations entre deux cultures distinctes visant à respecter et préserver les identités de chacune. Cela implique de prendre en compte et respecter les différences de l’autre en le considérant comme son égal.

La rencontre des cultures est une richesse inestimable favorisant le partage, la compréhension, le respect d’autrui. Néanmoins, elle soulève de nombreux questionnements pour garantir le bien-être de tous en considérant chaque individu.

Afin de faire vivre l’interculturalité dans les structures petite enfance, il s’avère essentiel de favoriser la rencontre et la communication entre les différentes cultures, dès le premier rendez-vous et au-delà. Peu à peu, une forme d’apprivoisement mutuel se crée si l’on accepte de faire face à nos aprioris premiers. La relation peut s’établir si l’on est sincère envers soi. Il est important de prendre conscience de nos stéréotypes et de travailler à les déconstruire en étant ouverts à ce qui nous est inconnu.

Prendre en compte la culture de la personne que l’on accueille, l’aide à se sentir reconnue et considérée. Cela permet d’avoir des clés de lecture sur les positionnements des parents et d’éviter d’interpréter à tort leurs agissements. Dans certaines cultures, laisser son enfant seul d’apparence est en réalité le fait de le laisser au regard d’autres personnes présentes autour.

Il est intéressant de permettre aux parents de partager leur manière de faire, afin de comprendre, s’adapter et conseiller au mieux. Cette approche nous amène à penser la multiplicité des pratiques en nous éloignant d’un accompagnement ethnocentré.

En structure d’accueil petite enfance, nous sommes ouverts à de nouvelles pédagogies. De plus en plus d’équipes s'inspirent de pratiques provenant d’autres cultures. Le portage illustre bien cette dynamique, il permet de contenir l’enfant contre son corps et cela contraste avec la poussette. Cette ouverture à de nouvelles pratiques nous permet de diversifier nos approches, mais également d'offrir une plus grande variété de possibilités aux parents pour accompagner au mieux leur enfant.

Afin de s’enrichir de différentes cultures, il est possible de mettre en place des ateliers thématiques autour de comptines du monde, de la cuisine, de la littérature jeunesse par exemple. Les familles peuvent, si elles le souhaitent, partager des supports, expériences qu’elles apprécient qu’ils soient d’ailleurs ou même d’ici. Ces moments favorisent un enrichissement mutuel et permettent de valoriser chaque culture.

La question culturelle ne se limite pas seulement au pays d’origine de l’enfant. Nous observons également que la culture familiale participe à l’éducation de l'enfant. C’est pourquoi, lors d’un séjour en Italie, les professionnels de la petite enfance ont exprimé l’anecdote selon laquelle, le premier enfant à préparer le café, une spécialité italienne, était en fait d'origine chinoise.

Nous avons la responsabilité de remettre en question les stéréotypes et d'être ouverts à la singularité de l'Autre. Cela nécessite de faire preuve d'empathie, de respect et de curiosité pour les différences culturelles.

 

Vous êtes bloggeur(se) ou professionnel(le) petite enfance et vous souhaitez participer à la ligne éditoriale de Crèchemploi ? Contactez-nous !

 

Découvrez nos articles sur le fonctionnement des crèches à l’étranger :

Les crèches dans les pays scandinaves

Le fonctionnement des crèches au Japon

Embaucher du personnel non qualifié en crèche : une pratique déjà en place au Canada

 

 

 

1602 vues totales, 2 aujourd'hui

Mots-clefs :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *