L'enfant différent dans le lieu d'accueil et chez lui

16 Nov 2022

Article rédigé par Mélanie Lagarre, éducatrice de jeunes enfants et bloggeuse que vous pouvez retrouver sur sa page instagram @team.eje
Elle nous partage ici des situations dans lesquelles professionnels de crèches et parents se reconnaitront certainement.

Est-ce bien votre enfant, dont on vous fait les transmissions, l'enfant qui a rangé et pris deux fois des épinards.

Mais pourquoi est-il si différent ?

La maison et la crèche (ou tous lieux différents du domicile) sont très différentes.

Le comportement peut parfois changer, en effet en collectivité, les consignes sont plus nombreuses, ils doivent partager, attendre. Ils apprennent la vie en groupe. Cela peut arriver qu’ils aient des réactions brusques (taper, mordre, pousser…) c'est aussi une façon de se protéger.
De plus, certains enfants peuvent se sentir plus à l'aise en petit comité, et ont tendance à mieux s'exprimer.

Le repas, à la crèche, l'enfant qui mange bien sait qu'il n'y a pas d'alternative possible, il y a un effet de groupe qui se met en place avec les plus grands, qui sont dans une phase importante d'imitation.
Et au contraire, certains enfants ne vont pas s'alimenter sachant qu'ils auront un substitut chez eux.
Pour les plus jeunes, s’ils ne prennent pas leurs biberons, c'est peut-être dû au fait que c'est un temps privilégié qu'il laisse à leurs parents. À la crèche, c'est parfois complexe de créer un cocon avec ces nombreuses animations autour.

La sieste, les conditions ne sont pas les mêmes, souvent dans les lieux d'accueils l'espace est tamisé, rarement dans le noir. Ils n'ont pas leur lit douillet. Les horaires de siestes pour les plus grands sont plus fixes.
Parfois, ils ont tellement de stimulation qu'ils ne trouvent pas le sommeil.

L'acquisition des toilettes, encore une fois l'effet de groupe impact sur cela. Mais les accidents peuvent être plus fréquents, en vue des nombreuses stimulations à la crèche et que l'adulte ne peut être derrière chaque enfant pour proposer souvent les toilettes.

En ce qui concerne l'autonomie, à la crèche, les enfants sont dans le mimétisme. La plupart du temps, tout est à leurs portés et en toute sécurité. Tout est pensé pour éviter le plus d'interdits et favoriser leur autonomie (toilettes et lavabos, tables et chaises à leurs tailles…). Avec vous, il peut aussi ne pas se montrer autant autonome pour ainsi garder un lien avec vous. Grandir, être autonome, c'est aussi accepter de se détacher de l'adulte.
Et au contraire, parfois à la maison, il sera plus autonome, car vous avez le moyen de l'accompagner plus individuellement, mais aussi de prendre le temps.

À la maison, il est entouré de personnes connues, de ses repères qui lui sont uniques à lui, son propre espace à lui.

À la crèche, c'est tout autre, il est entouré d'autres enfants exprimant leurs besoins, d'adultes qui peuvent changer à cause des absences ou tout autres aléas. De même qu'ils ont des repères qui peuvent être parfois chamboulés pour diverses raisons.
Il fait face à un environnement plus bruyant, plus animé. Les horaires à la crèche sont parfois plus fixes en ce qui concerne les repas et siestes.

Les écarts de conduite et les émotions débordantes sont mieux acceptés par ceux qui nous aiment et nous comprennent le plus : les parents. Ils se sentent plus sécure et à l'aise.
C'est pourquoi parfois, il est plus dur avec vous. Identifiez- le comme une soupape sous pression (frustration) qui explose auprès de vous.

Bien sûr, les espaces sont adaptés, les professionnelles des plus bienveillantes, mais malheureusement nos touts petits n'ont pas de pause comme un adulte qui travaille.
Et si votre enfant est « difficile » à la crèche, ne le reprenez pas sur ce qu’il fait là-bas, c’est le travail des professionnels et votre enfant a tellement d’autres choses à partager avec vous.

Attention, il est aussi primordial que ni les professionnels ni, vous ne mettiez une étiquette sur l'enfant, ils sont en apprentissage ! Et la plupart du temps, ce sont des passes à être accompagné et non jugé.

 

Vous êtes bloggeur(se) ou professionnel(le) petite enfance et vous souhaitez participer à la ligne éditoriale de Crèchemploi ? Contactez-nous !

 

 

 

132 vues totales, 1 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *