31 mars 2022 : Mouvement de mobilisation des professionnels de la petite enfance

31 Mar 2022

Ce jeudi 31 mars 2022, à l’instigation du syndicat national des professionnels de la petite enfance (SNPPE), un grand mouvement de mobilisation des professionnels de la petite enfance est en cours.

 

Alternative à une grève générale qui aurait trop coûté aux professionnels, ceux-ci ont été invités à porter un t-shirt noir, floqué d’un diamant et du hastag #amavraievaleur, afin d’interpeller les familles.

Assistantes maternelles, auxiliaires de puériculture ou encore directrices de crèches, tout le secteur se mobilise et accueille les enfants en sensibilisant sur le manque de reconnaissance à leur égard.

 

C’est un cri d’alarme, porté à quelques jours du premier tour présidentiel, pour que la Petite Enfance ne soit plus négligée par le gouvernement. Dans un secteur où les professionnels viennent à manquer, où les salaires s’élèvent au SMIC qu’importe les qualifications ou le poste et où aucune prime n’est accordée depuis le début de la pandémie, la rentabilité semble être le seul maître mot.

Une rentabilité qui se fait aux dépens des employés mais surtout aux dépens du bien-être des enfants. Une crèche en sous-effectif de personnels mais avec des places d’accueil remplies peut se retrouver avec des taux d’encadrement intenables, contraignant les professionnels à négliger les besoins fondamentaux des plus jeunes.

La SNPPE dénonce d’ailleurs ce manque de « moyens matériels et financiers pour travailler dans de bonnes conditions ».

 

Source :

Huffingtonppost.fr ; SNPPE

 

 

 

1025 vues totales, 3 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *